Le bulletin de l'OPSAC

Le bulletin de l'OPSAC - numéro 14, février 2012

 

Activités des membres de l'OPSAC

Autres nouvelles sur le financement des arts

Analyse et nouvelles ressources

Haut de la page

 

Activités des membres de l'OPSAC

Le plan stratégique 2012-2016 du Conseil des arts du Manitoba est maintenant disponible

Fruit d’une recherche et de consultations auprès des communautés et des intervenants du milieu, le plan stratégique 2012-2016 du Conseil des arts du Manitoba s’articule autour de cinq secteurs d’intervention privilégiés: jouer un rôle actif dans les partenariats et les collaborations; utiliser le plus efficacement possible les ressources dans les processus d’octroi de subventions aux organismes artistiques et aux artistes individuels; examiner et réviser l’élaboration des programmes. Les secteurs d’intervention et les orientations stratégiques sont liés de près aux objectifs du Conseil et éclairent l’élaboration de nouvelles politiques, de nouvelles initiatives et de nouveaux programmes.

Lien : http://artscouncil.mb.ca/fr/2012/01/plan-strategique-2012-2016/

Haut de la page

La Nouvelle-Écosse appuie le milieu des arts avec une nouvelle loi

La loi adoptée le 1erdécembre2011 crée l’organisme Arts Nova Scotia et officialise la structure et le mandat du Creative Nova Scotia Leadership Council. La loi en deux parties vient confirmer les engagements du plan en cinq points de la province en vue de soutenir le secteur des arts et de la culture.

Arts Nova Scotia est un organisme indépendant créé en vertu de la loi qui sera chargé de superviser les subventions du gouvernement provincial versées directement aux artistes. La province nommera un conseil intérimaire chargé d’assurer la transition au début de 2012.

Un second projet de loi visant à officialiser la structure et le mandat du Creative Nova Scotia Leadership Council souligne l’importance de ce groupe qui conseille la province et dirige l’élaboration d’une stratégie culturelle pour la Nouvelle-Écosse, conformément au plan en cinq points.

Arts Nova Scotia administrera des subventions provinciales de 2,4millions de dollars qui iront directement aux artistes.

Lien (en anglais) : http://www.gov.ns.ca/news/details.asp? id=20111201003

Haut de la page

Nouveau directeur exécutif du développement de la culture et du patrimoine de la Nouvelle-Écosse

Le ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine (Department of Communities, Culture and Heritage – CCH) est heureux d’annoncer que Marcel McKeough a été nommé au poste de directeur exécutif, Développement de la culture et du patrimoine. M.McKeough dirigera cette nouvelle équipe, qui poursuivra la mise en œuvre du plan en cinq points pour les arts et la culture en Nouvelle-Écosse, entre autres responsabilités.

M.McKeough a travaillé durant de nombreuses années à l’ancienne division de la Culture, et a aussi travaillé à la commission de la fonction publique. Il a aussi joué un rôle clé dans la participation de la Nouvelle-Écosse aux Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver (Maison de l’Atlantique et Olympiade culturelle) et aux Jeux d’hiver du Canada de 2011.

Lien (en anglais) : http://www.gov.ns.ca/cch/culture-news/2012-January/default.asp

Haut de la page

Nouveau projet éducatif visant à susciter l’action sociale par la rencontre d’élèves avec des auteurs canadiens

Par le truchement de son programme Imagineaction , la Fédération canadienne des enseignants et des enseignantes (FCE) , en partenariat avec le Conseil des Arts du Canada , la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCU) , la Commission du droit de prêt public (CDPP) et Indigo, Livres et Musique , lance un projet intitulé «Écoute, je lis». En donnant aux élèves l’occasion de rencontrer des auteures et auteurs de livres, ce projet les encourage à exprimer leurs opinions et à se servir de la littérature et de la vidéo pour s’engager socialement.

Après avoir choisi un livre gagnant d’un Prix littéraire du Gouverneur général, l’enseignant ou l’enseignante et ses élèves le lisent, l’analysent, en discutent avec l’auteur, le traducteur ou l’illustrateur et créent une vidéo illustrant l’action sociale que le livre leur inspire.

Le projet vise les objectifs suivants:

  • promouvoir la littérature canadienne contemporaine et la lecture;
  • allier les nouvelles technologies aux processus de création et d’apprentissage;
  • sensibiliser les élèves aux enjeux de la littéracie;
  • aider les jeunes à trouver leur voix citoyenne par les arts.

Lien : http://www.ctf-fce.ca/Newsroom/news.aspx?NewsID=1983984741&lang=FR

Haut de la page

La nouvelle Journée des arts au Nouveau-Brunswick réunit le milieu des arts et le gouvernement

La première Journée des arts à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick a eu lieu le 8décembre2011, à Fredericton. Cette nouvelle initiative mise de l’avant par l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB), ArtsLink NB et le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick (artsnb) a été organisée afin de permettre une rencontre avec les caucus conservateur et libéral, qui réunissent tous les députés provinciaux de l’Assemblée législative.

Les trois partenaires ont souligné l’importance de faire reconnaître le travail des artistes, ce qui pourrait mener à l’adoption d’une loi sur le statut de l’artiste, avec des composantes touchant les aspects juridique, social et fiscal. Ils ont également profité de l’occasion pour en apprendre davantage sur les prochaines étapes de la révision de la politique culturelle du Nouveau-Brunswick, adoptée en 2002.

La Journée des arts aura de nouveau lieu l’an prochain et réunira les artistes, les agents et organismes culturels et les représentants élus de la province.

Lien : http://www.aaapnb.ca/salledepresse/communiques?case=2&id=131&categorie=&date_archive=

Haut de la page

Rencontre publique entre le CALQ et l'Institut français : Le rayonnement de la culture et de la langue française dans l'univers numérique

Le président-directeur général du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ), monsieur Yvan Gauthier, et le président de l'Institut français, monsieur Xavier Darcos, ont participé le jeudi 2 février prochain à une rencontre publique intitulée Comment assurer le rayonnement de la culture et de la langue française dans l'univers numérique? Cette rencontre, organisée en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris, a eu lieu dans le cadre du Salon Expolangues de Paris.

Conscients que les enjeux du virage numérique dépassent les frontières traditionnelles et nécessitent des formes innovatrices de coopération, le CALQ et l'Institut français ont décidé de partager leurs réflexions et analyses sur ces changements qui touchent particulièrement le secteur des arts et de la culture bouleversé par le développement accéléré des nouvelles technologies. Une deuxième étape d'échanges sur l'univers numérique est prévue lors du Forum mondial de la langue française qui se tiendra à Québec en juillet 2012.

Haut de la page

Le Conseil des arts de l’Ontario annonce la reconduction de la présidente du conseil d'administration

Le gouvernement de l’Ontario a reconduit Martha Durdin à la présidence du Conseil des arts de l’Ontario jusqu'au 9 février 2015. Mme Durdin a été nommée membre du conseil d’administration du CAO en 2004 et vice-présidente en 2006. Elle a été reconduite pour la première fois en 2009. Durant son mandat, le financement du CAO a augmenté de 20 millions de dollars, ce qui porte à plus de 60 millions de dollars par an le total de l’enveloppe budgétaire allouée à l’organisme par le gouvernement de l’Ontario. Mme Durdin a aussi joué un rôle décisif dans différentes initiatives de financement, notamment le Fonds d'investissement dans les arts de trois ans lancé par le gouvernement de l’Ontario en 2010. Dans le cadre de son travail dans le milieu des arts, elle a entre autres siégé au conseil d’administration d’Opera Atelier et de Factory Theatre. En plus de ses fonctions de présidente du conseil d’administration du CAO, elle siège au conseil d'administration de Business and the Arts in Canada, du Fonds pour les manifestations culturelles de l'Ontario, du Centre de soins de santé Runnymede et du Writers' Trust of Canada.

Lien : http://www.arts.on.ca/Page4539.aspx

Haut de la page

 

Autres nouvelles sur le financement des arts

Nouveau programme d'aide aux artistes en arts visuels de la SODEC

Le 14 décembre dernier, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre, a annoncé le lancement d'un tout nouveau Programme d'aide aux artistes en arts visuels à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) doté d'un budget de 225 000 $ pour la première année. Élaboré en complémentarité des programmes de soutien du CALQ, ce programme, destiné aux artistes professionnels en arts visuels ayant au moins trois ans de pratique professionnelle reconnue, est conçu pour répondre à leurs besoins spécifiques de production et de promotion. Ce projet pilote vise à améliorer les conditions de pratique en atelier et à stimuler la vente d'oeuvres en soutenant les artistes dans l'acquisition d'équipements de production et d'outils de mise en marché.

Lien : http://www.sodec.gouv.qc.ca/fr/communique/lire/id/528

Haut de la page

Europe créative: programme de soutien dans les secteurs créatifs et culturels européens à partir de 2014

La Commission européenne prévoit lancer le plus important programme de financement culturel jamais vu, Europe créative, avec un budget de 1,8 milliard d’euros consacré aux arts visuels, aux arts de la scène, au cinéma, à la musique, à la littérature et à l’architecture. La Commission prévoit verser l’argent entre 2014 et 2020. Si le plan est approuvé à la fin de 2012, environ 300000artistes pourraient recevoir une aide financière.

Liens :

Haut de la page

Le budget 2013 de l’administration Obama prévoit une augmentation de 5p.100 pour les arts et la culture

 

Le projet de budget pour 2013 dévoilé par le président Obama le 13février2012 prévoit une augmentation de 5p.100 des dépenses pour trois organismes culturels de financement et trois institutions artistiques de Washington, D.C.

Obama veut faire passer les dépenses de 1,501milliard de dollars à 1,576milliard de dollars, pour le National Endowments for the Arts (NEA), le National Endowments for the Humanities (NEH), le Institute of Museum and Library Services (IMLS), la Smithsonian Institution, le Kennedy Center for the Performing Arts et la National Gallery of Art.

Les fonds pour les arts et les sciences humaines bénéficieraient d’une augmentation de 5,5p.100, pour atteindre 154,255millions de dollars, ce qui efface pratiquement les réductions annoncées en décembre. Mais même si le Congrès approuve la proposition du président pour le prochain exercice devant débuter en octobre2012, les budgets du NEA et du NEH seront encore inférieurs au montant de 167,5millions de dollars que ces secteurs devaient chacun recevoir avant deux rondes distinctes de réductions initiées par les membres républicains du Congrès en 2011.

Lien (en anglais) : http://latimesblogs.latimes.com/culturemonster/2012/02/obama-proposes-arts-funding.html

Haut de la page

Le Kansas prévoit recommencer à offrir un soutien financier étatique aux programmes artistiques

Le gouverneur du Kansas Sam Brownback prévoit restaurer le financement des programmes d’art par l'État et fusionner les commissions des arts et du cinéma afin de favoriser la création d’emploi dans le cadre du nouveau budget de l’État dévoilé le 12janvier2012.

La proposition permettrait de créer une commission des industries créatives au sein du ministère du Commerce du Kansas et d’offrir un financement de 200000$ pour les programmes d’arts et de cinéma. Il s’agit là du même montant offert par Brownback à la commission des arts l’an passé, alors qu’il proposait d’éliminer l’organisme et de confier l’administration des subventions artistiques à une fondation privée sans but lucratif.

Les législateurs ont rejeté le plan de l’an passé; Brownback a répondu en opposant son droit de veto au budget de 689000$ de la commission, faisant du Kansas le premier État à éliminer le financement public des arts. Cette décision a forcé le National Endowment for the Arts et une alliance régionale pour les arts à réduire les fonds versés, ce qui a coûté à l’État une somme additionnelle de 1,3million de dollars.

Lien (en anglais) : http://www.americansforthearts.org/news/national_arts_news/default.asp

Haut de la page

Examen indépendant du Australia Council for the Arts

Le ministre des Arts, l’honorable Simon Crean, a annoncé en décembre2011 un examen indépendant du Australia Council for the Arts, en vue de l’élaboration de la première politique culturelle nationale du pays en près de 20ans.

M.Crean a indiqué que le conseil australien avait fièrement aidé les artistes locaux à développer leur talent et à rejoindre des publics nationaux et internationaux.

«La nouvelle politique culturelle nationale définira le cadre de travail du gouvernement australien en ce qui a trait au soutien des arts, de la culture et des industries créatives pour la prochaine décennie», a-t-il affirmé.

Lien (en anglais) : http://www.minister.regional.gov.au/sc/releases/2011/december/sc152_2011.aspx

Haut de la page

Le Cultural Data Project doit devenir un organisme indépendant sans but lucratif

À la suite d’une évaluation de la structure organisationnelle du projet, les partenaires de The Pew Charitable Trusts et du Cultural Data Project (CDP) en sont venus à la conclusion que le CDP serait davantage en mesure d’accomplir sa mission dans les années à venir s’il devenait un organisme indépendant sans but lucratif.

Le nouveau CDP doit servir de plate-forme pour les partenariats avec d’autres entités qui recueillent de l’information sur les artistes, les organismes culturels commerciaux et la participation du public. Il est présent dans 11États et dans le district de Columbia. Le projet recueille des données de plus de 12000organismes artistiques et culturels, avec le soutien financier de plus de 115 partenaires dans tout le pays.

Depuis 2005, le Cultural Data Project (CDP) est exploité par The Pew Charitable Trusts. Au cours de la prochaine année, le CDP deviendra un organisme indépendant en vertu de l’alinéa501(c)(3) du code des impôts et déménagera ses bureaux à Philadelphie.

Lien (en anglais) : http://www.culturaldata.org/2012/01/20/cdp-to-become-an-independent-nonprofit/

Haut de la page

L’inspiration d’un avenir nouveau au Canada: GénieArts lance le Défi Créativité Jeunesse du 21e siècle

 

GénieArts a lancé un projet pilote de deux ans, le Défi Créativité Jeunesse du 21e siècle, qui permettra aux élèves de la 6eannée à la dernière année du secondaire de devenir des créateurs actifs de leur propre avenir.

Le projet encouragera les élèves à utiliser les arts comme processus d’apprentissage, à s’orienter vers la recherche focalisée, l’analyse déterminée, la génération d’idées imaginatives, l’expression créative et l’exposition publique d’idées et de solutions, suivies d’une profonde réflexion critique sur le processus employé pour le projet et les produits obtenus.

Un accent particulier sera placé sur la réalisation de projets qui permettront d’explorer des enjeux touchant l’identité, l’inclusion sociale et l’appartenance à la communauté, soit des thèmes qui reviennent continuellement et qui sont profondément associés à la prospérité économique, sociale et culturelle de notre pays.

Lien : http://www.artssmarts.ca/fr/nouvelles-et-evenements/communiquees/linspiration-dun-avenir-nouveau-au-canada---geeniearts-preesente-le-deefi-creeativitee-jeunesse.aspx

Haut de la page

Arts Council England et la BBC lancent un canal culturel en ligne

 

Arts Council England et la BBC ont annoncé un partenariat en vue de créer The Space – un service numérique expérimental sur les arts et un programme de mise en service qui pourrait aider à transformer l’expérience artistique et culturelle des gens.

Arts Council England investit un montant de 2,5millions de livres, puisé dans son fonds pour l’innovation numérique stratégique, dans des organismes artistiques et culturels par le truchement d’un programme de subventions provenant des gains de loterie. La BBC s’est engagée à fournir une aide s’élevant à 2millions de livres, notamment des solutions technologiques, de la formation et du mentorat pour les candidats retenus.

Ce nouveau service sera lancé en mai et durera jusqu’à la fin d’octobre2012. Il encouragera les artistes et les organismes artistiques et culturels à collaborer les uns avec les autres et à s’associer afin de regrouper et de créer une panoplie d’expériences culturelles, et de tirer parti de la richesse de l’été des arts en cette année olympique.

Le programme est conçu pour encourager l’expérimentation et l’innovation et fournir une occasion d’en apprendre plus sur la façon de faire connaître au public les arts et la culture à l’aide des technologies numériques. Le service utilisera quatre plateformes de médias numériques: l’ordinateur personnel, les appareils mobiles, les tablettes numériques et la télé.

Lien (en anglais) :  http://www.artscouncil.org.uk/funding/apply-for-funding/strategic-funding/thespace/

Haut de la page

Lancement du service de musique numérique de CBC

 

CBC plonge dans le monde de la musique en ligne avec l’objectif d’offrir à ses auditeurs un accès à leurs pièces favorites et un moyen de découvrir de nouveaux artistes et d’échanger avec d’autres passionnés de musique.

Le service de musique numérique gratuit, CBC Music, lancé à la mi-février, offre un accès à 40webradios et à un vaste éventail de pièces musicales et de blogues offerts par des personnalités de CBC par l’intermédiaire d’un site Web et d’une application mobile.

Lien (en anglais) : http://www.cbc.ca/news/arts/story/2012/02/10/digital-music-service-cbc.html

Haut de la page

Hot Docs lance un nouveau service de financement collectif, Docs Ignite

Enfévrier2012, Hot Docs, le groupe à la tête du plus important festival de documentaires en Amérique du Nord, a annoncé le lancement de Docs Ignite, le nouveau service de financement collectif en ligne, qui aidera les documentaristes canadiens indépendants à élargir leur public et à obtenir des capitaux et du soutien pour le développement de projets. Hot Docs espère concentrer le processus de financement collectif autour de quelques cinéastes canadiens importants et tirer parti de ses propres liens avec les publics et les supporteurs pour amasser de l’argent.

Lien (en anglais) : http://www.hotdocs.ca/media

Haut de la page

 Le site Web de CrowdCulture combine le financement collectif aux fonds publics

CrowdCulture est une nouvelle initiative de la Ville de Stockholm, en Suède, lancée en avril 2011. La Ville souhaite adopter une nouvelle façon de créer de la culture: combiner les fonds privés aux fonds publics au sein d’une nouvelle économie hybride visant à financer les œuvres artistiques et culturelles.

Les citoyens peuvent investir directement de l’argent dans des projets culturels existants ou dans une idée afin qu’elle devienne réalité. Les particuliers et les groupes peuvent présenter leur propre projet culturel pour trouver du financement. Grâce aux investissements de citoyens au montant de 50couronnes suédoises (SEK), les dépenses culturelles de la Ville sont multipliées: la Ville doublera toutes les contributions privées au fonds, ce qui permettra de multiplier l’effet des microdons.

Les projets diffèrent grandement par leur contenu et leurs plans, et touchent à la danse, au théâtre et au théâtre de marionnettes, entre autres. Durant la période d’essai de trois mois de CrowdCulture, près de 500personnes ont participé à 28 projets, dont six ont pu être entièrement financés.

On peut voir ici une entrevue avec le fondateur de CrowdCulture, Max Valentin, qui parle de pratiques exemplaires et donne des conseils aux autres pays qui voudraient établir des modèles similaires (en anglais seulement).

Liens (en anglais) :

Haut de la page

 

Analyse et nouvelles ressources

Pratiques exemplaires en matière de gouvernance : relations entre le conseil d’administration et la direction

Remarque: Cet article est le huitième d’une série qui traite des pratiques exemplaires en matière de gouvernance des conseils des arts. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada d’en avoir fourni le contenu. D’autres articles sur la gouvernance seront présentés dans les prochains numéros du Bulletin de l’OPSAC.

La qualité des relations de travail et du soutien mutuel entre un conseil d’administration et la direction est essentielle au succès d’une organisation. Règle générale, le conseil d’administration joue un rôle de supervision et de gouvernance, alors que la direction est responsable des activités quotidiennes, mais ces limites peuvent s’estomper facilement. Ajoutons à cela la nature humaine et des personnalités différentes, et les tensions peuvent prendre de l’ampleur. Les consignes qui suivent ne sont pas des lignes directrices explicites, mais plutôt des éléments à considérer en vue d’améliorer les relations entre le conseil d’administration et la direction.

Deux éléments clés prédisposent à de solides relations entre le conseil d’administration et la direction:

  • La confiance: la confiance est la qualité fondamentale d’une relation fructueuse, productive et durable. Sans un lien de confiance entre le conseil d’administration et le personnel, la capacité de l’organisation à servir sa clientèle souffre.
  • Les communications: des communications claires et constantes entre le conseil d’administration et la direction, et au sein même du conseil d’administration, sont essentielles pour s’assurer que chacun dispose de toute l’information nécessaire pour faire son travail de façon efficace.

Voici quelques pratiques visant à renforcer la relation entre le conseil d’administration d’une organisation et sa direction.

  • Assurer une description claire des rôles.
  • Assurer la diversité et l’expertise des membres du conseil d’administration.
  • Assurer l’orientation et la formation continue des membres du conseil d’administration.
  • Élaborer ensemble l’ordre du jour des réunions du conseil d’administration.
  • Créer des liens entre le conseil d’administration et la direction.
  • Régler les conflits le plus tôt possible.

Si vous désirez obtenir un exemplaire des pratiques exemplaires du Conseil des Arts du Canada en matière de gouvernance, envoyez un courriel à Melanie Yugo, agente de Partenariat et réseaux de l’OPSAC.

Haut de la page

L’Alberta Foundation for the Arts publie Thinking About the Arts: Recommended Resources

L’Alberta Foundation for the Arts (AFA) a publié Thinking About the Arts: Recommended Resources, une bibliographie regroupant des ressources pouvant servir de point de départ au dialogue, à la réflexion stratégique et au renforcement de la capacité au sein des organismes artistiques et des collectivités de l’Alberta. La plupart des ressources énumérées ont été publiées au cours des cinq dernières années par des communautés artistiques de l’Alberta, du Canada et d’autres régions de langue anglaise.

Thinking About the Arts: Recommended Resources se veut un document vivant et dynamique. Si vous souhaitez ajouter une ressource à la liste, veuillez envoyer vos suggestions à l’Alberta Foundation for the Arts, sonya.thompson@gov.ab.ca.

Lien (en anglais) : http://www.affta.ab.ca/resources/recommended_resources.pdf

Haut de la page

Les résultats du sondage intitulé How Strong Is Your Social Net? mené auprès d’organismes artistiques sont maintenant disponibles

Les résultats du sondage national 2011 de Trudel | MacPherson, How Strong Is Your Social Net?, sont maintenant disponibles. Le rapport présente un aperçu de l’utilisation des médias numériques et sociaux dans le milieu des arts, y compris des perceptions sur les résultats obtenus jusqu’ici à l’aide de ces outils. Le rapport présente aussi certaines des plus importantes tendances relatives aux médias sociaux et numériques pour la prochaine année. Ce rapport constitue un premier pas vers la collecte permanente de données sur les médias sociaux et numériques auprès des organismes artistiques.

Lien (en anglais) : http://www.trudelmacpherson.com/how-strong-is-your-social-net-2011-results/

Haut de la page

Nouvelle base de données en ligne de Artscape sur les outils et ressources disponibles

Une nouvelle initiative de Artscape, Artscape DIY est une ressource en ligne offerte gratuitement où l’on pourra trouver information et inspiration pour soutenir la création d’espaces artistiques dans la communauté. Le site présente des études de cas, des outils et des ressources, y compris des modèles et exemples téléchargeables faciles à utiliser, des vidéos d’information, des guides et des articles ayant pour but d’aider les utilisateurs à créer des espaces durables et abordables pour la culture et la créativité.

Lien (en anglais) : http://artscapediy.org/Home.aspx

Haut de la page

Les hauts et les bas et les tenants et aboutissants d’une maison d’édition canadienne au XXIesiècle

Qu’est-ce que cela signifie d’être une maison d’édition de nos jours? Pourquoi les éditeurs sont-ils encore nécessaires quand on peut produire un livre de façon indépendante en téléchargeant un fichier en amont vers Amazon puis en le téléchargeant en aval sur une tablette Kindle, sans intermédiaire?

Au cours des 12 prochains mois, le National Post publiera des articles sur les hauts et les bas, les tenants et aboutissants et les négociations au quotidien des éditeurs de House of Anansi Press et de leur maison sœur, Groundwood Books. On découvrira les histoires qui se cachent derrière une entreprise qui se dévoue pour les auteurs, avoir une idée de ce qui se passe à l’intérieur d’une maison d’édition canadienne et savoir ce qu’il faut pour qu’un modèle du XXesiècle survive au XXIesiècle.

Lien (en anglais ): http://www.nationalpost.com/Annus+Anansi/6066058/story.html

Haut de la page

Le bibliothécaire du Canada invite les citoyens canadiens à s’investir dans la révolution numérique

En faisant s’effondrer le système de l’écrit, en refaçonnant les interactions sociales et en modifiant notre rapport à la mémoire, au temps, au pouvoir ou à la censure, la révolution numérique est en train de remettre profondément en question le cadre démocratique de nos sociétés, estime le bibliothécaire et archiviste du Canada, Daniel J. Caron.Et au lieu d'y résister, comme on le fait trop souvent en ce moment, le temps est désormais venu de trouver sa place dans les mutations en cours, dit-il, pour éviter qu'elles nous emportent. Et au lieu d’y résister, comme on le fait trop souvent en ce moment, le temps est désormais venu de trouver sa place dans les mutations en cours, dit-il, pour éviter qu’elles nous emportent.

Lien : http://www.ledevoir.com/culture/livres/341711/le-bibliothecaire-du-canada-invite-les-citoyens-a-s-investir-dans-la-revolution-numerique

Haut de la page

Réflexion : Qu’est-ce qu’un artiste dans la société contemporaine?

Dans la première d’une série de chroniques Web, Sarah Thornton, auteur de Sept jours dans le monde de l’art et d’articles sur l’art contemporain pour The Economist, se penche sur cette question fondamentale: Qu’est-ce qu’un artiste?

Sarah Thornton avance que les artistes contemporains sont des gens d’imagination qui aspirent à l’originalité et travaillent sur des œuvres qu’ils espèrent voir exposées dans un musée. Les personnes que la société traite comme des artistes sont des provocateurs professionnels qui s’accaparent le droit d’être pris au sérieux grâce (a) à des œuvres insistantes, (b) à des communications interpersonnelles et médiatisées convaincantes et (c) à des affiliations opportunes dans le monde des arts.

Lien (en anglais) : http://www.canadianart.ca/online/features/2012/02/02/sarah_thornton_report_from_london/

Haut de la page

Réflexion : Quel est l’avenir des édifices consacrés aux arts?

Comment les futurs lieux artistiques pourront-ils conserver la versatilité nécessaire pour soutenir leur travail artistique sans devenir de simples centres de conférences? En raison des récentes réductions budgétaires, plusieurs lieux culturels ont déjà connu cette transition. Toutefois, un espoir réside dans une nouvelle façon de fonctionner pour les futurs édifices afin de permettre aux jeunes de les voir comme un lieu à visiter. Les salles doivent devenir des points de rencontre sociale, offrant aux jeunes ce qu’ils attendent d’un lieu culturel: un service Wi-Fi gratuit et du café équitable gratuit dans un environnement calme et convivial. Si les jeunes viennent dans ces lieux pour y faire des rencontres sociales, ils pourront aussi s’intéresser aux œuvres artistiques qu’on y présente.

Liens (en anglais) :

Haut de la page

 

Avis importants

Date de révision : 2012-02-29